Publié par Laisser un commentaire

Le miel, l’aliment aux mille vertus

Qui n’aime pas le miel ? (Oui bon moi… Mais chuuuut on va faire semblant le temps d’un article). Ce super aliment, aux pouvoirs magiques : anti-bactérien, apaisant, cicatrisant… mérite qu’on lui accorde une place toute particulière dans notre vie.

En effet, c’est un peu le couteau-suisse des bobos. Tu t’es coupé ? Un goutte de miel pour stopper le saignement et aider la cicatrisation.

Tu as mal à la gorge, la nausée ? Du miel de thym dans une infusion et hop c’est reparti !

Un début d’infection urinaire ? Tu ne te sens pas très en forme ? Dégaine le miel de bruyère !

Une petite couche de n’importe quel miel sur un bobo, une plaque d’eczéma, une petite brûlure, griffure de chat… Et bientôt ce ne sera plus qu’un vilain souvenir.

Mais le top du top du miel de compèt’ c’est le Miel de Manuka. Il existe en différente concentration et chacune a ses propres vertus (et son propre tarif qui fait un peu peur… Donc à ne pas mettre tous les matins dans son thé ^^), il peut soigner la plus vilaine plaie, mais aussi tout inconfort digestif, servir de désinfectant pour la vilaine coupure que tu t’es fait en marchant sur un coquillage, t’aider à soigner ta vilaine crève ou même à protéger une brûlure… Bref c’est le level supérieur du miel en gros.

Alors la prochaine fois que tu ouvriras ton placard et que tu verras ce pauvre pot de miel qui traîne depuis des mois voir des années et que tu te tâtes à jeter, réfléchis bien, il pourrait très bien t’être d’un grand secours en cas de panne de pansements ou de début de gastro fort sympathique 😉

Et toi le miel tu l’utilises pour quoi ?

Dis nous tout en commentaire 😉

Publié par Laisser un commentaire

Soigner ses cheveux avec le henné

Depuis très jeune j’ai fait subir des choses pas très cool à mes cheveux : coloration bien chimique, avec ammoniaque, décoloration…

Puis il y a quelques années j’ai commencé à réaliser que non seulement je massacre mes cheveux en faisant ça mais qu’en plus c’est aussi mauvais pour la planète.

Changer ma façon de m’occuper de mes cheveux a fait partie de mes premières remises en question quand j’ai commencé à me diriger vers une vie plus écologique. J’ai donc commencé par remplacer mes colorations chimiques et pleines d’ammoniaque par des colorations toujours un peu chimiques mais avec des compo un peu plus naturelles (tu sais les Olia et autres marques qui te vendent du rêve alors que bon… Enfin t’as compris). J’ai même essayé les colorations « semi-permanentes » vegan que j’ai commandé sur internet.

 

Puis je me suis penchée sur les colorations que l’on trouve en magasin bio. J’ai un peu tout essayé, les colorations d’oxydation mais censées être plus douces et écologiques, les colorations aux plantes tinctoriales…  Puis un jour, malgré la petite voix de ma maman dans ma tête qui me disait « non pas le henné, tu vas finir avec les cheveux verts », je me suis quand-même renseignée sur le henné et j’ai découvert que non, si tu prends un henné pur, pas un henné mélangé avec des sels minéraux entre autres choses, tu ne finiras pas, avec les cheveux verts !

Alors je me suis lancée. En me disant que de toute façon, comme avec les colorations aux plantes tinctoriales toutes prêtes ça ne donnerai pas grand chose mais qu’au pire ça me ferait un semblant de soin et…

Révélation ! Des cheveux tout doux, gainés, revitalisés et un roux flamboyant, exactement celui que je voulais !!

 

Depuis, sauf si je vais chez le coiffeur, je viens d’ailleurs de découvrir un coiffeur Bio qui utilise des couleurs naturelles voir des hennés je suis tellement heureuse ! Ou que je cède à la tentations d’une coloration semi permanente (pas bien je sais mais de temps en temps je cède à la folie d’une couleur un peu plus flash voir carrément folle et avec le henné c’est un peu moins évident… Et là au mois, je sais que ça va partir après quelque shampoing si je fais l’erreur du siècle). Donc, sauf là, je n’utilise plus que du henné.

Mais le henné je l’utilise aussi en dehors des colorations, le henné « neutre » est en effet un super soin qui ne colore pas, et crois moi, après la grossesse mes pauvres cheveux en ont bien besoin…

Si tu veux en savoir plus sur le henné, j’avais fait un post sur Facebook , n’hésites pas à aller jeter un œil.

Publié par

La fécule, cette alliée précieuse

Hey salut !


Tu sais quoi ? Aujourd’hui j’avais envie de te parler un peu de la fécule.

Si tu me suis sur Facebook ne t’inquiètes pas, tu ne vois pas double, je reprends une publication de l’automne dernier 😋.

La fécule donc, mais si tu sais celle qu’on utilise quand on a fait une sauce un peu trop liquide, celle de maïs, de pomme de terre

flour-1581967_1920

Est-ce que tu savais qu’on peut aussi l’utiliser dans la salle de bain ?

Si si je te jure, sans rire !
On peut par exemple l’utiliser comme shampoing sec. Un matin, tu te lèves, tu as les cheveux gras, pas le temps ou juste pas l’envie de faire un shampoing ? Hop une petite cuillère à soupe de fécule sur le cuir chevelu, on masse, on laisse reposer et plus qu’à brosser pour des cheveux tout propres ! Si tu as les cheveux très foncé, n’hésites pas à ajouter un peu de cacao, ça t’évitera de finir avec des traces blanches dans la crinière.


Mais la fécule c’est aussi un puissant anti-transpirant, d’où son utilisation dans ma recette de déodorant ici, elle a en effet la faculté « d’aspirer » les liquides, (c’est comme ça qu’elle sauve tes sauces par magie d’ailleurs) et ça s’applique aussi à la transpiration.

Elle a aussi des supers pouvoirs en maquillage : elle s’utilise comme support pour les poudres de maquillages (fards, poudre libres), a un effet matifiant, améliore l’adhérence… Et enfin elle atténue l’effet gras des baumes maison !


Bref la fécule est définitivement un indispensable, à toujours avoir dans son placard.

Tu savais toi qu’on peut faire autant de choses avec la fécule ?

 

Publié par Laisser un commentaire

Eau nettoyante pour bébé

À la naissance de mon petit bonhomme on m’avait offert une eau nettoyante sans rinçage, pour le change, débarbouiller le visage etc…

J’ai trouvé ça vraiment pratique mais

1- elle n’était pas bio bien que certifiée très naturelle

2- je n’avais pas envie de racheter un flacon pompe en plastique au bout de quelques mois

3- c’est pas donné…

Du coup je me suis penchée sur l’élaboration d’une recette DIY.

Je me suis inspirée des recettes de plusieurs sites et j’ai créé la mienne, que je vous partage aujourd’hui 😉.

Pour un flacon pompe de 500 ml :

– 2 CàS d’eau florale (ici d’orange parce que j’en avais et qu’elle est apaisante)

– 1 CàC d’huile végétale (ici Calendula)

– 1 CàS de savon pour bébé (ici on m’a offert celui d’Acorelle)

– 400 ml d’eau bouillie puis refroidie (ou eau en bouteille)

Tout mélanger dans le flacon et pi c’est tout !

Si ça c’est pas le top du produit DIY hypra facile à réaliser ! Et en plus ça sent bon, ça nettoie bien et les fesses de bébé n’ont jamais été aussi belles, plus de rougeurs (sauf dents qui sortent mais là on y peut pas grand chose…), plus de petit bobos plus rien, juste des petites fesses toutes lisses 😍.

Et si vraiment on a un caca récalcitrant je commence par nettoyer une première fois juste avec de l’huile pour décoller tout ça et je termine avec mon eau nettoyante et hop tout nickel.

À bientôt 😊


pub